Le retour des médiateurs masqués

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Il faut bien avouer que depuis quelques semaines, le moral de notre équipe était plutôt dans les chaussettes. Avec le troisième confinement et la fermeture prématurée des écoles, nos plannings chargés se sont vidés d'un seul coup.

Fort heureusement, dès la rentrée des enfants de primaire, la semaine dernière, notre activité a repris et nous avons, comme les enfants, retrouvé le chemin des écoles. Nous nous sommes tout d'abord rendu dans l'Eure et Loir, à Saussay pour des interventions en classe sur le thème de la préhistoire (voir notre photo).

Cette semaine, c'est notre "chevalier en armure" qui est de sortie, cette fois, dans les Yvelines, à Fourqueux. Enfin, notre équipe est également de retour dans les centres de Loisirs pour nos ateliers périscolaires avec la municipalité de Nanterre !

Nous sommes ravis que nos ateliers en classe permettent aux plus jeunes de se changer un peu les idées car, de l'aveux de nombreux enseignants, nos interventions sont bien souvent les seuls moments de "distractions" que les élèves auront connu cette année. souhaitons leur une fin d'année plus clémente.

Objectif médiation scientifique

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : allée couverte, four, pain torchi, animation, médiation

Quand on évoque le métier d'archéologue, l'image d'épinal qui vient à l'esprit est celle d'un gars qui fouille à genoux à l'aide d'un pinceau et fait émerger du sol un trésor.

Mais il n'y a pas que des archéologues qui trouvent, il y a aussi des archéologues qui parlent aux non-archéologues : les médiateurs. Wikipédia redirige "médiation scientifique" vers "vulgarisation".

Retour en 2017, à l'occasion des journées européennes du patrimoine (les JEP pour les habitués) Archéolithe était à la manoeuvre pour la mairie d'Argenteuil sur le site de l'Allée couverte des Déserts.

Objectif de l'opération : montrer, en accès libre à deux pas du site archéologique ouvert au public pour l'occasion, la construction d'un four à pain en torchis le premier jour et la cuisson d'un repas néolithique le second.

IMG_2687

Les passants sont invités à mettre la main à la pâte, s'ils le souhaitent, pour fabriquer le four selon une technique validée en archéologie expérimentale.

L'opération a été plébiscité par les argenteuillais et reconduite en 2018.

A lire : L'argenteuillais n°282 qui évoque les journées européennes du patrimoine 2018 en illustrant son article d'une image prise en 2017.

IMG_2670

Le foyer est construit à même le sol. La structure en bois sera recouverte de torchis.

Fil RSS des articles de ce mot clé