Les écoles de Saint-Germain-enLaye en sortie au Jardin de l'Archéologie

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Par les temps qui courent, enfants et enseignants ne sont pas gâtés. Les musées sont fermés ainsi que différents lieux de loisirs et de cultures. heureusement, les écoles de Saint-Germain-en-Laye peuvent venir, bien souvent à pied, jusqu'à nous.

La semaine dernière, nous avons reçu quatre classes de l'école élémentaire Marie Curie. Deux classes de CM2 sont venu construire un château à motte et habiller notre chevalier tandis que les CE2, à la fin de la semaine s'initiaient à la chasse et au feu dans la préhistoire.

Cette semaine et la semaine prochaine, c'est au tour du Lycée International de nous rendre visite. Cette fois-ci, le programme porte sur une découverte de la période Néolithique, la dernière période de la préhistoire… Au programme, fabrication de "statues-Menhirs et de "Haches-Pendeloques". Début Avril, toujours avec les élèves du Lycée International, c'est notre secteur "Antiquité" qui sera à l'honneur. Au programme un atelier autour de "la naissance de l'écriture" et un autre sur le "vêtement des Gallo-romains". gageons que nos petits archéologues en herbe repartiront avec l'esprit plus léger et des souvenirs plein la tête.

Hommage à Samuel Paty

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : Samuel Paty, liberte expression, enseignement, mediation
Hommage à Samuel Paty

Lundi prochain, c'est la rentrée des classes. Cette rentrée sera décalée de quelques heures afin de permettre aux enseignants de préparer, ensembles, le dernier hommage qu'ils vont rendre, avec leurs élèves, à Samuel Paty.

Samuel Paty est leur collègue. C'était probablement un enseignant comme un autre, un prof d'Histoire Géographie, un homme qui aimait son travail. C'était un père de famille aussi. Son petit garçon de cinq ans vient d'être amputé brutalement de l'un de ses deux parents. Samuel à été assassiné car il aimait la liberté et plus particulièrement la liberté d'expression.

Cette liberté d'expression qu'il aimait transmettre aux plus jeunes comme un cadeau pour leur avenir, cette liberté d'expression lui aura coûté la vie. Pourtant, le combat contre l'obscurantisme ne doit pas cesser.

Lundi prochain, les pensées de l'ensemble de notre équipe, de notre bureau associatif, s'uniront à nos collègues et amis du corps enseignant, dans un dernier hommage.  Nous dirons au revoir à Samuel Paty. Une minute de silence aura lieu dans nos locaux à onze heures précise.

Fil RSS des articles de ce mot clé