Bienvenue à Homo Luzonensis

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : Homo Luzonensis, prehistoire

N'en déplaise aux fondamentalistes religieux de tous poils, il faut bien avouer que ces derniers temps, la paléontologie humaine progresse à pas de géant et ne cesse de nous surprendre. Après l'annonce de la découverte, au Maroc, d'un fossile d'Homo Sapiens daté de 315 000 ans faisant prendre à notre espèce un "coup de vieux" de près de 100 000 ans d'un coup, c'est au tour de l'Asie du Sud Est de surprendre. Depuis 2007, les vestiges de trois individus au moins, furent découvert dans la grotte de Callao, sur l'île de Luçon, aux Philippines. Jusque là pas de quoi s'affoler, me direz-vous. Et pourtant...

Des fragments d'os étranges

Pourquoi donc attendre 13 années pour annoncer la découverte d'une nouvelle espèce ? Tout d'abord parce que, les vestiges, y'en a quand même pas des masses. Ils se composent, pour l'essentiel, de quelques phalanges, de quelques dents et de fragments mesiaux d'os longs. Pas de quoi pavoiser au premier abord. Ensuite, parce que les couches ayant livrés ces ossements sont datées d'environs 50 000 ans et 50 000 ans, c'est récent !

Ces dates correspondent bien à l'occupation de la région par notre espèce, l'Homo Sapiens. D'ailleurs, l'Australie est colonisée par notre espèce un peu avant, vers 60 000 BP (Before Present). Les îles des Philippines comme les îles Indonésiennes sont les candidates au passage de notre espèce par voie maritime vers l'Australie.

Oui mais voilà, en y regardant de plus près, ces os ne ressemblent pas du tout aux nôtres (ni à quoi que ce soit d'autre de connu). Ils auraient même, aux dires des découvreurs, des caractéristiques fortement archaïques laissant penser qu'une motricité habile dans les arbres pourrait être envisagé.

Si j'ai réussi à piquer votre curiosité, n'hésitez pas à écouter la conférence de Florent Détroit, l'inventeur de l'Homo Luzoniensis pour en savoir plus.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article