Bienvenue à Homo Luzonensis

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : Homo Luzonensis

N'en déplaise aux fondamentalistes religieux de tout poils, il faut bien avouer que ces derniers temps, la paléontologie humaine progresse à pas de géant et ne cesse de nous surprendre. Après l'annonce de la découverte, au Maroc, d'un fossile d'Homo Sapiens daté de 315 000 ans (https://www.hominides.com/html/actualites/homo-sapiens-300000-ans-maroc-1149.php) faisant prendre à notre espèce un "coup de vieux" de près de 100 000 ans d'un coup, c'est au tour de l'Asie du Sud Est de surprendre. Depuis 2007, les vestiges de trois individus au moins, furent découvert dans la grotte de Callao, sur l'île de Luçon, aux Philippines. Jusque là pas de quoi s'affoler, me direz-vous. Et pourtant...

Des fragments d'os étrange

Pourquoi donc attendre 13 années pour annoncer la découverte d'une nouvelle espèce? Tout d'abord parce que, les vestiges, y'en a quand même pas des masses. Ils se composent pour l'essentiel de quelques phalanges de quelques dents et de fragments mesiaux d'os long, pas de quoi pavoiser au premier abord. Ensuite, parce que les couches ayant livrés ses ossements sont daté d'environs 50 000 ans et 50 000 ans, c'est récent ! Et ces dates correspondent bien à l'occupation de la région par notre espèce, l'Homo Sapiens. D'ailleurs, l'Australie est colonisée par notre espèce un peu avant, vers 60 000 BP (Before Present). Les îles des Philippines comme les îles Indonésiennes sont les candidates au passage de notre espèce par voie maritime vers l'Australie. Oui mais voilà, en y regardant de plus près, ces os ne ressemblent pas du tout au nôtre (ni à quoi que ce soit d'autre de connu). Ils auraient même, aux dires des découvreurs, des caractéristiques fortement archaïque laissant penser qu'une motricité habile dans les arbres pourrait être envisagé.

Si j'ai réussi à piquer votre curiosité, n'hésitez pas à écouter la conférence de l'inventeur de l'Homo Luzoniensis pour en savoir plus :

https://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/conference/incroyable-decouverte-homo-luzonensis-nouvelle-espece-humaine

Hommage à Samuel Paty

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : Paty Samuel

Lundi prochain, c'est la rentrée des classes. Cette rentrée sera décalée de quelques heures afin de permettre aux enseignants de préparer, ensembles, le dernier hommage qu'ils vont rendre, avec leurs élèves, à Samuel Paty. Samuel Paty est leur collègue. C'était probablement un enseignant comme un autre, un prof d'Histoire Géographie, un homme qui aimait son travail. C'était un père de famille aussi. Son petit garçon de cinq ans vient d'être amputé brutalement de l'un de ses deux parents. Samuel à été assassiné car il aimait la liberté et plus particulièrement la liberté d'expression. Cette liberté d'expression qu'il aimait transmettre aux plus jeunes comme un cadeau pour leur avenir, cette liberté d'expression lui aura coûté la vie. Pourtant, le combat contre l'obscurantisme ne doit pas cesser.

Lundi prochain, les pensées de l'ensemble de notre équipe, de notre bureau associatif, s'uniront à nos collègues et amis du corps enseignant, dans un dernier hommage.  Nous dirons au revoir à Samuel Paty. Une minute de silence aura lieu dans nos locaux à onze heures précise.

Le chevalier blanc des enseignants

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : aucun

Il est bien difficile d'organiser une sortie scolaire ou de loisirs par ces temps d'incertitude. Entre restriction du nombre de participants et interdiction totale de déplacement, que faire? Notre médiéviste à trouvé la parade et se propose de voler à votre secours en intervenant directement chez vous ! Enfin, pas dans votre salon bien-sûr (encore que...) mais dans votre classe ou votre centre de Loisirs. Alors n'hésitez plus et faites appel au Chevalier Blanc !

Doit-on revenir à la lampe à huile ?

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun
Lampe à huile de la période romaine exposée au musée archéologique de Lamta

Récemment, le président de la République Française, M. Macron, a raillé ceux qui souhaitent un moratoire avant que soient déployées à grande échelle les antennes 5G en leur expliquant que les problèmes contemporains ne pourront pas être résolus en revenant à la lampe à huile.

S’il est vrai que la lampe à huile n’est plus utilisée en France depuis environ 150 ans, est ce que nous nous souvenons bien de ces objets qui ont pourtant accompagné les Hommes pendant pas loin de 47 000 ans ?

Lampe à huile, lampe a graisse, qu’est ce que c’est ?

La lampe à huile et la lampe à graisse, c’est la même chose. La seule différence vient du type de matière grasse que l’on va utiliser comme combustible : huile ou graisse. Au cours de l’histoire, ce fut d’ailleurs graisse puis huile.

Le fonctionnement, très simple, est lui identique. Une lampe à graisse est composée d’une cavité nommée cupule, faisant office de réservoir, que l’on va remplir de matière grasse. À une extrémité de la cupule, on va venir placer une mèche faite de fibres végétale torsadées, dont l’autre extrémité va baigner dans le gras. Par capillarité, l’huile va remonter le long de la mèche qui va rester huileuse tout au long de la combustion.

Si le principe de fonctionnement ne va pas changer, ce sont les formes, les matériaux et les décors qui vont eux évoluer avec le temps.

Est-ce vraiment pratique ?

Si l’usage de la lampe à graisse est attesté depuis le paléolithique supérieur (à partir de -45 000) et a perduré jusqu’au XIXème siècle, c’est qu’il devait comporter des avantages indéniables, sans être exempt de défauts.

Les avantages

  • C’est d’une facilité enfantine à fabriquer. Il suffit de créer une cuvette dans un matériau étanche. Il existe même des traces d’anfractuosités naturelles dans les parois de grottes ayant été utilisées comme réservoirs de lampe à graisse.
  • Des usages variés. Suivant le matériau utilisé, la lampe à huile peut prendre autant de formes différentes que d’utilisations. On peut par exemple lui donner une poignée pour la transporter, un pied pour la surélever, ou même des anses pour la suspendre au plafond.
  • On peut utiliser n’importe quel corps gras. A la Préhistoire, le combustible utilisé est principalement de la graisse animale issue de la chasse. Pendant l’Antiquité nous avons des traces d’éclairage à l’huile minérale (le naphte, issu du pétrole). Enfin, l’utilisation d’huiles végétales est attestée à l’époque médiévale, avec par exemple, de l’huile de noix dans le Midi.
  • C’est rechargeable. Il suffit de remplir le réservoir régulièrement et de changer la mèche de temps en temps.
  • Ça peut sentir très bon. Puisqu’on peut utiliser n’importe quelle huile, pourquoi ne pas prendre des huiles parfumées et ainsi embaumer la pièce ? Certains fanatiques ne jurent que par le saindoux, mais bon …

Les inconvénients

  • Ça n’éclaire pas beaucoup. En réalité ça éclaire à peu près autant qu’une bougie. C’est pourquoi la lampe à huile est à réserver à un usage intérieur, et ne remplacera jamais la torche.
  • L’huile coûte cher. C’est la raison pour laquelle l’usage de la lampe à huile est réservé à une population citadine aisée. A la campagne, on s’éclaire au feu de cheminé, puis à partir du Moyen-âge à la chandelle (une mèche entourée de suif) beaucoup moins coûteuse.
  • Ça peut sentir mauvais, voire même être toxique. Nous vous déconseillons fortement de faire brûler une lampe à naphte dans une pièce non aérée pour des raisons évidentes (le naphte, ou huile de roche, étant un produit pétrolier). Il est à noter, également que certains procédés de purification des huiles peuvent laisser des résidus de produits chimiques (comme de l’acide sulfurique) qu’il ne vaut mieux pas faire brûler.
  • Ça brûle. Cet inconvénient est peut être évident, mais c’est l’une des raisons pour lesquelles la lampe à huile, malgré les nombreuses améliorations qu’elle a connu aux XVIIIème et XIXème siècles, ne survivra pas à l’avènement de l’électricité.

Dois-je revenir à la lampe à huile ?

Non. Aujourd’hui la lampe à huile tout comme la bougie a un rôle exclusivement décoratif.

Ceci dit, si vous êtes déjà un « gaulois réfractaire », pourquoi pas ?


Max Mery de Bellegarde, pour Archéolithe

Crédit photo Habib M’henni / Wikimedia Commons

Journées du patrimoine 2020

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : préhistoire, médiation, patrimoine, musique

Le week-end dernier se déroulaient les Journées Européennes du Patrimoine. Cette année, nous avons abordé le thème de la musique dans la préhistoire. Même si les traces sont ténues, nos ancêtres étaient bel et bien musiciens. Instruments à vent, percussions, cordophones, lithophones, toute la famille des instruments est déjà présent. Et si il y a musique, il y a probablement aussi chants et danses... mais tout ceci n'a laissé aucune traces, cela va de soi.

Préhisto zic notre nouveau stage de musique préhistorique du mois d'octobre

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : musique, préhistoire

Vous avez peut-être encore la tête dans la rentrée, mais il serait temps de commencer à penser à vos activités pour vos prochaines vacances d'octobre qui vont arriver vite !

C'est pourquoi nous vous proposons de vous inscrire dès à présent à notre stage pour enfants de 8 à 11 ans sur le thème de la musique dans la préhistoire.

Tous les matins, pendant une semaine, les enfants fabriqueront différents instruments de musiques provenant de la préhistoire : sonnailles en coquillages, sifflets d'argiles, arcs à bouche et bien d'autres choses encore.

Les enfants repartiront avec leur réalisations.

Ce stage se déroulera du Lundi 19 au vendredi 23 octobre, de 10h à 12h à Saint Germain-en-Laye à LA CLEF.

Pour les modalités d'inscriptions, c'est sur helloasso.com

Interventions en Centre de Loisirs

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : mediation, prehistoire, feu

La crise sanitaire actuelle à eu pour effet de permettre à Archéolithe de retrouver le chemin des centres de Loisirs. Cette reprise se fait en douceur, certes, mais les interventions effectuées au mois d'Août nous ont permis de produire ce reportage en image. Depuis, d'autres CLSH (Centres de Loisirs Sans Hébergement) commencent à faire appel à nos animateurs. Nous profitons de ce post pour remercier les CL des communes d'Epône et de Richebourg de nous avoir permis d'effectuer ce film. Vous êtes responsable d'un accueil de jeune (CLSH, MJC, MPT, Médiathèque) et vous souhaitez bénéficier de nos interventions? Posez-nous vos questions en nous envoyant un mail : informations.archeolithe@gmail.com A très bientôt chez vous.

Un Tipi dans la prairie - la préhistoire s’installe chez vous

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : collectivite, tipi, mediation, prehistoire

Un tipi dans la prairie

L’association Archéolithe est dédiée à la promotion de l’archéologie. Crée en 1999, elle propose des ateliers interactifs sur les différentes périodes de l’histoire en utilisant une approche participative mais aussi immersive : la préhistoire s’installe chez vous !

Les nomades de l’association Archéolithe se proposent de reconstituer dans vos espaces, un campement itinérant de chasseurs-cueilleurs.

En montant un tipi en peaux ainsi qu’un foyer en pierre dans lequel brûlera un feu de bois, les animations sur le thème du paléolithique permettront aux petits comme aux grands de réaliser des expérimentations archéologiques aussi didactiques que pédagogiques.

Pour votre structure (école, collectivité locale, musée), nous vous proposons une formule clef en main, de 4 ateliers de 1h30 encadrés par deux archéologues médiateurs.

Une réunion avec l’équipe organisatrice et les services techniques est nécessaire afin de planifier le programme, la répartition des ateliers ainsi que voir le terrain et discuter de mise en place de la scénographie dans votre espace vert.

Vous pouvez télécharger le pdf de la plaquette.

Le mot « tipi » vient de l'anglais : tepee, qui provient lui-même du dakota thípi, qui signifie « habitation » et se compose de ti, qui signifie « habiter », et du suffixe pi, qui indique la troisième personne du pluriel ou signifie « employé pour ». En lakota, une des langues dakota, on utilisait avant tipi le mot tipestola signifiant « [il ou elle] vit dans une hutte pointue ».

Dans les autres langues nord-amérindiennes, on l'appelle différemment : ashé (maison) ou ashtáale (vraie maison) chez les Crows, niitoy-yiss chez les Niitsitapii, « do-heen » chez les Kiowas.

Source : wikipédia

Comment cuisinaient nos ancêtres à la préhistoire ?

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : paléolithique, régime, alimentation, soupe, cuisson, feu, cuisine, carie

Comment cuisinaient nos ancêtres et quels étaient les mets qui étaient consommer à la préhistoire ?

Cette question est vaste et nécessiterait un long développement. Cela dépends tout d'abord du climat. Il est vrai qu'en pleine glaciation une alimentation essentiellement basée sur les protéines animales (viandes, poissons) et les lipides, devaient être privilégiée.

En période interglaciaire, le spectre alimentaire s'élargit et la consommation de fruits et légumes s'est inévitablement développer en complément des produits de la chasse et de la pêche.

A la fin de la préhistoire, période communément appelée le Néolithique, l'humanité se sédentarise et devient "accro" aux sucres lents avec la domestication des céréales. Les humains en profiteront pour développer un nouveau mal : la carie dentaire.

Mais comment nos ancêtres consommaient leurs aliments ?

Pour les plus anciennes périodes, les aliments étaient consommés tout simplement cru, que ce soit des fruits, des racines ou autres tubercules, ou encore les viandes et poissons. En témoigne la taille des mâchoires fossiles.

Avec la domestication du feu, l'humanité invente la cuisine ! Viandes et poissons peuvent être cuits et/ou fumés, rendant ainsi ces denrées plus facilement assimilable par l'organisme et plus saines. Mais avec le feu, il est possible de faire bouillir l'eau et avec de l'eau bouillie, vous inventez la soupe !

cuisson compotte

Comment cuisinaient-il ?

La question est difficile tant les artefacts sont rares. A la fin de la préhistoire, la poterie est très largement utilisée et le four en torchis inventé.

four en torchis

Stage à la découverte de l'Egypte Antique

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
La déesse Isis

Pour cet été il faut bien se l'avouer, visiter la pyramide de Khéops, la vallée des Rois ou encore le temple d'Abou Simbel cela risque d'être très compliqué. Mais pour vos enfants, il reste un espoir. En effet, notre association leur propose un stage de découverte de la civilisation égyptienne antique.

Il se déroulera dans les locaux de LA CLEF à Saint Germain-en-Laye du 6 au 10 juillet. Le stage est réservé aux enfants de 8 à 12 ans. Mais attention, pour des raisons de protocole sanitaire d'accueil drastique il n'y aura que huit places ! Alors n'attendez plus et réservez très vite sur le site de réservation en ligne Helloasso.

Exceptionnellement aucune inscription ne pourra avoir lieu à l'accueil de LA CLEF. Merci pour votre compréhension.

Quand la malédiction des Pharaons frappe notre mini camp

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : Malédiction, Egyptologie, Thoutankhamon, covid-19
Howard Carter

La légende de la malédiction de Thouthakamon a fait couler beaucoup d'encres. Il a même été supposé que cette malédiction pouvait être le fruit d'un virus...

Et c'est bien un virus, très moderne celui-ci et non pas antique et conservé dans des bandelettes, qui frappe de plein fouet notre mini camp 2020. La crise sanitaire actuelle, les incertitudes et les contraintes diverses ne permettent pas à notre petite structure de pouvoir maintenir dans de bonnes conditions notre mini camp 2020 qui avait pour thème cette année l’égyptologie et devait se dérouler les 7,8 et 9 juillet prochain.

Nous sommes néanmoins en train de réfléchir à une formule de remplacement, moins lourde à gérer, sous forme d'un stage qui se déroulerait à peu de chose près aux mêmes dates : du 6 au 10 juillet. Nous ne manquerons pas de vous donner très vite de plus amples informations.

Si les enfants seront sans doute un peu déçus de ne pas pouvoir dormir cette année avec nous sous la toile, nous vous rappelons que notre tout nouveau "Week-End chez l'adhérent", reste quant à lui d'actualité.

Comment faire du feu par friction

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : friction, archet, feu, Orgnac, Aven, prehistoire

WE adherent

Notre tout premier week-end chez l'adhérent, qui se déroulera à Orvilliers, dans les Yvelines, sera l'occasion pour vous de découvrir et de vous initier aux techniques anciennes de production du feu.

Vous avez toujours voulu comprendre, voir, apprendre à faire du feu en frottant deux morceaux de bois ?

C'est ce que nous vous proposons de découvrir les 20 et 21 juin prochain lors de votre rencontre avec Christophe Sence, médiateur du patrimoine archéologique et démonstrateur technique.

Vous hésitez encore ? voici en image Christophe Sence dans ses oeuvres à la cité de la Préhistoire d'Orgnac, en Ardèche :

Les inscriptions pour ce week-end sont ouvertes sur le site de notre partenaire Helloasso. Dépêchez-vous, il n'y a que 4 places.

Céline Piret, archéologue, médiatrice, illustratrice scientifique, mais pas seulement

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : mediation, internet, web

Céline Piret est une jeune archéologue belge, fraîchement diplômée et chez Archéolithe, figurez-vous qu'on l'aime bien. Pourquoi me direz vous? Parce qu'elle est préhistorienne? C'est vrai que ça commence bien. Parce qu'elle est médiatrice en archéologie au préhistosite de Ramioule? Ce n'est pas fait pour nous déplaire, mais c'est pas ça. Illustratrice scientifique alors? Ha là on chauffe mais ce n'est pas encore LA principale raison. La vrai raison de notre admiration, c'est qu'elle nous fait mourir de rire !! Et oui, car vous ne connaissez peut-être pas encore son nom, mais vous connaissez peut-être déjà ses illustrations, les fameux "Archéofacts". Et là, franchement, on est fan. Alors, pour vous détendre dans cette période de confinement, voici un petit lien qui vous envoi directement sur sa page perso, à la section qui nous intéresse (que ça ne vous empêche pas de faire un tour sur les autres pages par ailleurs).

http://celinepiret-illustration4archeo.e-monsite.com/pages/bedes-et-arkeofacts-d.html

Associations, le combat continue

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : covid-19, associaition

Loin de vouloir baisser les bras, comme pourrait le laisser penser notre post d'hier, le combat continu. Nous luttons tous, d'une manière ou d'une autre, à réduire l'impact sanitaire du COVID-19, c'est l'urgence du moment. L'urgence suivante sera économique et sociale. Notre pays aura besoin de son tissus associatif. On peut se sentir seul parfois, dans nos petites structures, à se demander à quelle porte frapper pour avoir la bonne info. Qui pourrait bien nous comprendre? Certains essayent de le faire pour pouvoir à l'avenir répondre au mieux à nos attentes. Aussi, dirigeants d'associations, salariés, bénévoles, n'hésitez pas à vous rendre sur le site dont on vous met le lien en bas du post, afin de répondre au questionnaire en ligne. Plus nous serons nombreux à répondre et plus nos besoins seront pris en compte avec efficacité.

https://www.associations.gouv.fr/

Un virus peut-il tuer une personne morale ?

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : covid-19, associaition

La question risque de se poser dans les mois à venir, c'est certain. Mais qu'est-ce donc, une personne morale ? Voici la définition que propose Wikipédia : « En droit, une personne morale est une entité dotée de la personnalité juridique, ce qui lui permet d'être directement titulaire de droits et d'obligations en lieu et place des personnes physiques ou morales qui la composent ou qui l'ont créée (par exemple : entreprises, associations...). »

Le gouvernement a déjà expliqué à la population qu'il allait soutenir les entreprises, notamment en élargissant la législation sur le recours au chômage partiel. Dire c'est bien, faire, c'est mieux. Hors, le décret permettant la mise en application de ce chômage partiel élargi tarde à venir. Le patron du MEDEF nous expliquait récemment que les entreprises avaient un à deux mois de trésorerie devant elles, c'est peu. Quand est-il pour les associations ? C'est pire... Combien de structures associatives vont se retrouver en situation de cessation de paiement dès la fin du mois de mars ? Alors, oui. Il semblerai qu'un virus puisse tuer des personnes morales.

Würm - le Jeu de Rôle dans le vent

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : wurm, jdr, jeu de role, mediation, prehistoire

img_2902

Lors d’un précédant post, nous vous expliquions ce qu’était le Jeu de Rôle (désormais JDR) et nous vous présentions par la même occasion le JDR qui a reçu le Grog d’or 2012 : Würm. Ce JDR, comme son nom l’indique, se déroule pendant la dernière glaciation dite « Würmienne », il y a 30 000 ans tout de même.

Le JDR peut s’avérer un excellent outil de médiation en archéologie et plus précisément dans le cas qui nous occupe, en préhistoire. Rien de mieux pour s’en convaincre, qu’une bonne partie. Ainsi, le mois dernier, a eu lieu dans nos locaux un second « play test » pour un scénario d’initiation à la fois au JDR et à la préhistoire. Notre petite équipe, composée de quatre Homo Sapiens (deux hommes dont un chasseur et un pisteur et deux femmes, une cueilleuse et une apprentie guérisseuse) ont dû affronter la rudesse du climat et les dangers du milieu souterrain pour sortir vivant de cette première aventure.

Ni "adeptes" du JDR, ni "fin connaisseurs" de la préhistoire, notre équipe de joueurs (-euses) souhaite à présent continuer l'aventure ! Un double succès donc pour ce jeu : initier et convertir des novices en adeptes du JDR et immerger ces mêmes novices dans un univers préhistorique bénéficiant de toutes les dernières connaissances sur la question. Un dernier point :  j'ai oublié de préciser que la partie de Würm s'est déroulés sans les règles de magie, qui sont optionnelles. 

Découvrir la préhistoire et le JDR tout en s'amusant, c'est donc possible !! Et pourquoi pas dans une médiathèque? un musée? un centre culturel ou dans votre salon?

Si vous aussi vous souhaitez tenter l’aventure et faire découvrir à votre public la préhistoire de façon originale, nous sommes prêts !!

Nous mettons à votre disposition un meneur de jeu, tout le petit matériel nécessaire (dés, gommes, crayons, feuilles de personnages), un scénario pré testé d’une durée de 4 heures maximum, huit personnages pré tirés (Hommes, femmes, un enfant) prêts à jouer. Notre petit plus : nous vous proposons une « décoration » et des objets reconstitués afin de faciliter votre immersion.

Stages enfants vacances avril 2020 - entomologie et archéozoologie

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Pendant la seconde semaine de vacances de la zone C, notre association vous propose, en partenariat avec l'association PAN, deux stages pour les enfants de 8 à 12 ans.

Lire la suite de Stages enfants vacances avril 2020 - entomologie et archéozoologie

Stages enfants vacances avril 2020 - Jouets dans l'Antiquité et Vivre au temps des chevaliers

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : chevalier, jouet, antiquite, chateau, gallo-romain, enfant

Nous vous proposons deux stages, du lundi au vendredi pour vos enfants de 8 à 12 ans, la première semaine des vacances d'avril de la zone C.

Lire la suite de Stages enfants vacances avril 2020 - Jouets dans l'Antiquité et Vivre au temps des chevaliers

Fil RSS des articles